Title

ENGLISH


Le pourquoi ...

    Ce site dresse une liste d'enjeux qui affectent la société et propose ensuite des solutions afin d'alimenter des discussions constructives et ultimement mener à des actions concrètes pour améliorer les choses. Cependant, l'existence de solutions ne veut pas nécessairement dire que les problèmes sont faciles à solutionner. Dans bien des cas pour des enjeux de société, les citoyens doivent faire valoir leur point de vue auprès de leurs dirigeants. Le courage et la persévérance sont primordiaux, ainsi qu'un grand nombre de citoyens qui partagent les mêmes valeurs.

Voici quelques enjeux:

  1) L'évasion fiscale
  2) Les migrants
  3) L'accessibilité à la justice
  4) La dépendance au pétrole
  5) Santé: Covid 19 · Les dentistes · Résidences privées pour aînés
  6) Les gouvernements arrogants
  7) Aberrations en informatique
  8) L'égoïsme et l'intolérance


Le pourquoi du pourquoi ...

    Il y a un proverbe latin qui dit Verba volant, scripta manent, mieux connu sous Les paroles s'envolent et les écrits restent ... sauf quand c'est un blog. Les écrits ont alors tendance à disparaître sous un déluge de textes et d'images, et il devient alors très difficile de s'y référer, d'où la nécessité de créer un site Internet dédié spécifiquement à ces enjeux.

    Une autre raison de l'existence de ce site Internet est que tous ces enjeux m'interpellent. Les inégalités et les injustices sont rapportées au quotidien dans les médias. Ok! Je suis un citoyen du Québec au Canada et il existe des gens qui sont mille fois plus à plaindre que moi. Mais il n'en demeure pas moins que, de toute évidence, la terre ne tourne pas rond et je suis très inquiet du moment où le presto va sauter. Lorsque je pense à ça, j'ai toujours la même chanson en tête, la chanson Better Man de Pearl Jam. C'est l'histoire d'une femme qui ne se rend pas compte qu'elle est dans une relation empoisonnée. Le remplacement du mot MAN par WORLD me vient systématiquement en tête, et c'est également l'inspiration du nom de ce site Internet. Il y a toujours des solutions, mais seul, on n'est pas dans la meilleur position pour poser des actions concrètes qui vont améliorer les choses.

    Les pages Internet que je liste en référence sont très pertinentes et révélatrices. Elles ont toutes suscité une réflexion en moi. Ici, sur ce site Internet, les commentaires sont tous les bienvenus. Par contre, afin de faciliter la lecture, seul les commentaires pertinents et non redondants seront affichés publiquement, avec l'approbation de l'auteur, bien-sûr.

    Finalement, n'hésitez pas à contacter vos dirigeants ou les aspirants qui sollicitent un mandat lors de vos prochaines élections afin qu'ils réagissent à ces enjeux. Parlant d'élection, la démocratie n'est pas seulement le droit de voter à tous les quatre ou cinq ans. La démocratie est le pouvoir du peuple. La démocratie s'effrite quand seulement une poignée de personnes prennent des décisions pour leur propre bien-être, et non pour le bien-être de tous les citoyens. Le Québec est une société distincte, certes, mais c'est à nous d'agir pour avoir des bonnes raisons d'en être fier. Peut-être qu'un jour on pourra tous dire:
Veni, vidi, vici.

Érosion de la
      démocratie


"Can't find a better world!" ... Ce sentiment est d'une tristesse inouïe, n'est-ce pas?
-Dominique.

Merci pour votre visite!   Merci à l'avance de partager ces enjeux!

Émettre un commentaire!


    Malheureusement, je n'utilise qu'un seul des réseaux sociaux pour échanger des idées. Visitez:
Le réseau Mastodon via Fedi.Quebec.
Facebook exige les nom et prénom des abonnés, aucun respect pour la vie privée. Twitter permet un nom de plume mais exige un numéro de téléphone, vraiment pas mieux. Qu'on ne vienne pas me dire que c'est une question de sécurité. C'est totalement faux! C'est seulement pour leur propre profit égoïste car les autorités sont très bien outillé pour trouver le repère d'un criminel potentiel. Quant à Instagram, 1000 mots ne permettent pas toujours d'exprimer nos opinions.

Page créée le 20 septembre 2015, modifiée le 1er novembre 2020.